Billets de Nadia

  • Les problèmes psychiques et les entités

    Les entités sont des énergies aux origines diverses qui se nourrissent de notre énergie vitale et créent des déséquilibres chez les personnes auxquelles elle s'accrochent.

    Omraam Mikhaël Aïvanhov (maître spirituel réputé) dit :
    "Les troubles psychiques sont provoqués par des entités ténébreuses auxquelles les êtres humains ont ouvert une porte.
    Tant que la science officielle n’arrivera pas à admettre l’existence d’entités invisibles, tant qu’elle réduira tout ce qui se passe dans l’homme à des processus physico-chimiques, la compréhension des troubles psychiques et les possibilités d’y remédier seront limitées. Même si on ne peut pas nier la réalité de ces processus physico-chimiques, on doit comprendre qu’ils sont la conséquence de phénomènes psychiques produits par des entités vivantes.
    Évidemment, les biologistes, les chirurgiens ne doivent pas s’attendre à découvrir ces entités au bout de leurs microscopes ou de leurs scalpels. Mais ne pas voir les choses ou les êtres n’est jamais une preuve qu’ils n’existent pas. Est-ce que vous voyez, vous, les microbes et les virus ?... Alors, de même que si on laisse des impuretés pénétrer dans son corps physique on ouvre la porte aux microbes, de même en laissant des impuretés dans son organisme psychique, on ouvre la porte aux entités ténébreuses qui provoquent des désordres."

    Je suis spécialisée dans le dégagement d'entités et je procède par identification de la source qui les a attirées vers leur hôte pour fermer cette porte qui leur permet d'accéder à l'énergie des personnes. Je ne dirais pas comme Omraam Mikhaël Aïvanhov que tous les troubles psychiques sont provoqués par des entités car des dysfonctionnements du cerveau ou autres peuvent en provoquer aussi, mais si l'existence des entités était considérée, bon nombre de personnes pourraient être soulagées de ces troubles de façon plus approfondie. Il ne s'agit pas là de ne pas prendre en compte un diagnostic médical ou psychologique ou psychiatrique, mais, bien au contraire, de l'associer à la réalité existentielles de ces énergies parasites qui entretiennent la profondeur et la persévérance de certains symptômes. Si la science et "l'ésotérisme" associaient leurs savoirs et leurs expériences, de grands pas en avant seraient faits dans les voies de soulagements et de guérison. 
    Nadia 

    Lire la suite